Nicolas Sarkozy continue de prendre son temps avant d’annoncer son retour aux commandes de l'UMP. S’il revient aux affaires, il serait bien inspiré de faire monter des jeunes pour donner un peu de fraîcheur au parti.

sarkozy dévoilera ses intentions "dans les prochains jours"
sarkozy dévoilera ses intentions "dans les prochains jours" © reuters

Parce ça sent quand même un peu le renfermé à l'UMP. Imaginez Sarkozy revenant avec ses vieux copains un peu has-been : Nadine Morano, Christian Estrosi. Ca ne fait pas vraiment rêver le militant UMP. Non, s'il veut surprendre, il a intérêt à promouvoir des jeunes. C'est ce qu'a fait François Hollande en leur confiant de très gros ministères : Emmanuel Macron, 36 ans ; Najat Vallaud-Belkacem, 36 ans aussi ; Fleur Pellerin, 40 ans. Alors, on entend que Sarkozy pourrait faire monter Nathalie Kosciusko-Morizet et Laurent Wauquiez, 40 ans à peine.

Le problème, c'est qu'on les connaît déjà, ils ont été ministres. Moi je dis, place aux nouveaux ! Après tout, Sarkozy, on lui a aussi laissé sa chance. Ecoutez ce document. Il date de 1975 :

S'entourer de nouvelles tête n'aurait que des avantages

D'abord, ça donnerait du peps à son come-back, qui n'est pas vraiment une surprise, c'est un peu « Retour vers le futur ».

Ensuite, ça ringardiserait ses rivaux, Alain Juppé, François Fillon. Et ça serait plutôt habile au moment où les Français ont envie de donner un grand coup de balais dans une classe politique complètement sclérosée.

Et ça, le DRH Sarkozy l'a très bien compris. Depuis sa défaite, il a vu beaucoup de jeunes, des députés UMP élus en 2012, qui ont 30 ans à peine. Retenez bien leur nom. Ils s'appellent Virginie Duby-Muller, Laurent Marcangeli, Gérald Darmanin, Julien Aubert. Parce que si la droite revient au pouvoir, ils seront peut-être ministres demain.

Parmi eux, il y a un nom qui revient avec insistance : c 'est celui de Gérald Darmanin.

C'est l'étoile montante à l'UMP. Il a 31 ans seulement, il vient de piquer à la gauche la mairie de Tourcoing. Et on murmure que Sarkozy pourrait lui confier un « gros poste ». Porte-parole, pourquoi pas même secrétaire général du parti. Il faut dire qu'il a tout pour lui : fils d'une femme de ménage, petit-fils d'un harki, pur produit de la méritocratie. E t tous les ans, il fait une fête dans sa circonscription le 21 septembre.

Or, c'est à peu près à cette date que Sarkozy devrait se déclarer. Et il pourrait bien aller faire un petit tour sur le terrain. Pourquoi pas à Tourcoing ? Une ville du Nord très populaire, où le FN fait des cartons. Au moment où Hollande est accusé de mépriser les « pauvres » en les appelant les « sans-dents », venant d'un ancien président « bling-bling », ce serait plutôt malin.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.