Quand on a perdu son chemin, rien de tel qu’un bon gros débat bien clivant pour retrouver non seulement le nord – c’est à dire une direction – mais aussi un peu de visibilité…

Christian Jacob, président du groupe "Les Républicains"
Christian Jacob, président du groupe "Les Républicains" © AFP / Sébastien Bozon

Tout comme l’étoile de Bethléem a guidé les rois mages, l’âge pivot et les régimes spéciaux vont-ils éclairer Christian Jacob sur une voie politique pour LR ?

A première vue, peut-être. La droite retrouve une ligne de conduite, insistant, c’est en principe son rôle, sur l’équilibre des comptes. Christian Jacob a ainsi dénoncé les reculs multiples du gouvernement.  

La droite prône l’augmentation progressif de l’âge légal de la retraite à 65 ans, au contraire de Macron, qui a promis de ne pas le faire, et qui a dû, pour compenser, imaginer le désormais fameux âge pivot.  

L’âge pivot, qui incarne assez bien cette définition de Pierre Dac : « Le carré est un triangle qui a réussi ou une circonférence qui a mal tourné »

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.