En matière de démocratie, la France ferait bien de ne pas trop de moquer des Etats-Unis…

Oui, on est accablés par le refus de Donald Trump de reconnaître sa défaite. On a entendu mardi le secrétaire d’Etat Mike Pompeo annoncer, je cite « une transition douce vers le second mandat de Trump »…

Mais ne montrons pas du doigt si vite les Etats-Unis. D’abord parce que l’élection elle-même s’est bien passée, sans aucune fraude prouvée, contrairement à ce que prétend Trump.

Ensuite parce que la France n’est pas immunisée contre le virus antidémocratique.

La suite à écouter...

L'équipe
Thèmes associés