Par Marcelo Wesfreid

Pour les évincés du gouvernement, c'est un coup d'arrêt très violent. En une minute, la ministre Marylise Lebranchu s'est fait virer. Un coup de fil de Hollande, jeudi dernier. Quand je l'aiappelé hier, Marylise Lebranchu se promenait chez elle, en Bretagne, face à la mer, face aux mouettes. « Ici, je revis, je respire... » Elle s'extasiait. On entendait le bruit du vent.

Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique.
Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique. © MaxPPP

N'allez pas croire qu'elle prend sa retraite. Lebranchu s'est fait virer comme une malpropre. Alors, elle prévient : « Je ne vois pas pourquoi je serais soumise à un devoir de réserve , vu comment on m'a traitée. »

L'ancienne Garde des Sceaux de Lionel Jospin va se faire entendre :

Elle trouve, par exemple, que la déchéance de nationalité, c'est une piètre idée. Idem, les exonérations de charge pour les entreprises, le fameux CICE. Elle dit que les aides ne sont pas ciblées, que c'est inefficace.

Alors maintenant qu'elle n'est plus au gouvernement, elle va retrouver son poste au Parlement dans un mois. Le problème : c'est plutôt pour son suppléant Gnenegwan Bui...

Et Fleur Pellerin, l'ancienne ministre de la Culture, autre départ surprise de ce gouvernement, a elle aussi été virée très inélégament. Hollande l'a appelée alors qu'elle rentrait au Sénat défendre sa loi. Il lui a dit : « Tu as été un bon soldat, mais je vais te remplacer, je ne sais pas encore si sera par un homme ou par une femme... » Sympa...

Fleur Pellerin a eu, exactement, 20 heures pour débarrasser le plancher. Vendredi14 heures, elle était dehors. Elle a rendu son ordinateur, son portable. Elle n'a pas eu le temps de reporter tous les numéros detéléphone qui étaient mémorisés dans la mémoire de son appareil. Du coup, elle a reçu un paquet de SMS de soutien. Mais elle ne sait pas qui les a envoyés. Bien sûr Pellerin n'est pas à plaindre. Elle retourne dans son corps d'origine, la Cour des Comptes. Samedi, elle a croisé Manuel Valls lors d'un anniversaire, dont elle s'est beaucoup rapprochée.

Est-ce qu'elle va écrire un livre? Dire ce qu'elle pense ? Vous savez, c'est à la mode. C'est une idée que son entourage n'écarte pas.

Bref, ce remaniement avait pour but d'élargir la base politique du gouvernement. Mais il a aussi provoqué beaucoup de frustrations, chez ceux qui n'ont pas été nommés et ceux qui ont été virés. Ce sont autant de grenades dégoupillées pour l'avenir.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.