On se demandait à quoi pouvait bien carburer François Hollande pour afficher un sourire tellement radieux, un humour si ravageur, alors qu'il détient le triste record du président le plus impopulaire de la Ve République. Il se pourrait, figurez-vous, que le Président se shoote à... la tulipe. Oui, la tulipe, vous avez bien entendu, la fleur emblématique de la Hollande. Alors, loin de moi l'idée d'accuser le chef de l'Etat de prendre des produits euphorisants. Non, je me disais qu'il lui arrivait peut-être parfois de surfer sur Facebook. Parce que c'est là que se cachent quelques-uns de ses fans irréductibles, les dernières groupies du Hollandisme. Certains se sont trouvés un nom de code assez attendrissant : les « Tulipots et Tulipettes ». Ce sont des défenseurs acharnés de François Hollande. Ils sont 4000 environ. Le site Rue89 leur a consacré un article.

Page Facebook ulipes de François Hollande (groupe de soutien)
Page Facebook ulipes de François Hollande (groupe de soutien) © Radio France

La page Facebook des « Tulipots » est effectivement de l'amour en barre pour le Président. Ses fans ne supportent absolument pas le « Hollande bashing » . Prenez la Une du Point cette semaine sur « Les sous-doués au pouvoir »: Marc, un de ces aficionados, s'est carrément désabonné !

Pour Robert, autre inconditionnel, les médias sont « nostalgiques des petits fours de l'ère Sarkozy ». Dans ce havre de paix hollandais, on a beaucoup d'humour aussi : on a bien rigolé de la polémique lancée par Jean-François Copé sur le livre « Tous à poil ». Sébastien, qui est un des plus gros contributeurs tulipesques, a même trouvé à Copé une chanson hautement subversive à interdire de toute urgence aux enfants : « Le zizi » de Pierre Perret ! Ici, les fans pardonnent absolument tout au Président, y compris ses escapades avec Julie Gayet. Ils lui ont même souhaité, ils sont sympas, une joyeuse Saint-Valentin. Et les « Tulipots » ne sont pas les seuls à soutenir le Chef de l'Etat. On trouve aussi la page Facebook des « Amis de Hollande », ou encore son comité de soutien. Au fond, c'est un peu le club des Hollandais anonymes, ceux qui n'osent pas dire tout haut qu'ils ont voté pour lui de peur de se faire lyncher.

Ces fans qui résistent contre vents et marées sont surtout des électeurs de 50 ans et plus, des professions intellectuelles ou des retraités, plutôt diplômés, plutôt aisés. Ce sont en fait ces 2 à 4% de Français qui persistent à se dire « très satisfaits ». Prenez par exemple le sondage TNS-Sofres qui a beaucoup fait parler de lui, celui où François Hollande tombait à 19%. On trouvait quand même dans ce sondage 3% de personnes « très contentes ». Ca peut paraître anecdotique 3%.

Mais si on rapporte ce chiffre aux 44 millions d'électeurs inscrits, ça fait quand même 1,3 million de Français. De quoi doper un peu le moral du Président.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.