On dit qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis. Et c’est vrai !

Par Etienne Gernelle

Certains reprochent à Macron de s’être prononcé en faveur du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes en avril 2017, et de prendre une décision contraire aujourd’hui. Mais que c’est idiot ! Il faudrait, une fois qu’on a donné un avis  sur un sujet, garder la même position pour toujours ? C’est ridicule.

Il y a des reniements qui sauvent. Que se serait-il passé si François Mitterrand n'avait, pris son tournant dit de la rigueur en 1983, en allant à l’opposé de  de ses promesses de 1981 ? La France serait sortie du système monétaire européen et aurait connu une catastrophe économique.

Autre exemple, Gerhard Schröder a été réélu chancelier en 2002, sans rien dire du grand plan de réformes lancé a peine un an plus tard. Trahison ? Non, décision salvatrice, qui permet aujourd’hui à l’Allemagne d’être aussi forte.

Et si on remonte plus loin ? Demandons nous ce qui serait advenu si de Gaulle n’avait pas proposé l'autodétermination à l'Algérie au motif qu'il n'avait pas été élu pour cela.

Plus proche de nous, il y a François Hollande, bien sûr ! Certains ont hurlé au reniement quand il a fait le CICE. Mais heureusement ! On en voit aujourd’hui les résultats sur l’économie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.