Cette semaine, deux Français, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont été récompensés par le Prix Pritzker, que l’on décrit souvent comme le Nobel de l’architecture. Une excellente nouvelle, qui s’ajoute à l’incroyable succès des architectes français dans le monde, notamment en Chine. Et en France ?

Il y a bien entendu des projets ambitieux, mais assez peu de chantiers emblématiques initiés par l’Etat. Pas d’équivalent en tout cas de l’Opéra Bastille sous Mitterrand, du Musée du quai Branly sous Chirac, ou, dans un registre un peu différent, du Grand Paris sous Sarkozy.

Pourtant, Macron n’ignore pas cet enjeu symbolique. Il y a deux ans, le prix Pritzker avait été remis à Paris, et Macron y avait prononcé un discours passionné, affirmant même que « l’architecture était l’art le plus politique de tous». Sans pour autant lancer lui même de chantier majeur.

La suite à écouter...

L'équipe
Thèmes associés