Les étudiants de Sciences Po s'insurgent contre la loi Vidal : ils peuvent trouver cette loi trop répressive, qu’importe, parler de racisme ici est scandaleux. Le racisme est un sujet sérieux, le brandir à tort et à travers c’est insulter ses vraies victimes.

Par Etienne Gernelle

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.