Dur tâche que celle de gouverner en temps de crise. Il y a pile une semaine, Macron envisageait à peine de reporter les municipales que certains, notamment Gérard Larcher, menaçaient de hurler au coup d’Etat. Macron cède, et deux jours plus tard on lui reproche d’avoir maintenu ce premier tour.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron © Radio France

Et puis Macron déclenche des mesures de restrictions de liberté inconnues en temps de paix. Et maintenant beaucoup les trouvent insuffisantes ou trop tardives. Qu’auraient-ils dit il y a dix jours ? Alors, Macron : Pinochet ou Bisounours ? Il faudrait savoir…

La difficulté, évidemment c’est que l’on juge dans l’instant et a posteriori. Souvenez vous de Roselyne Bachelot, accusée après coup d’avoir commandé trop de vaccins contre le H1N1. Imaginez si on avait manqué de vaccins...

C'est précisément la responsabilité des gouvernants d’anticiper, quitte à être impopulaires

Et cela renvoie à la leçon de Machiavel sur la question de savoir s’il vaut mieux être aimé que craint :

On peut répondre que le meilleur serait d’être l’un et l’autre. Mais, comme il est très-difficile que les deux choses existent ensemble, je dis que, si l’une doit manquer, il est plus sûr d’être craint que d’être aimé. On peut, en effet, dire généralement des hommes qu’ils sont ingrats, inconstants, dissimulés, tremblants devant les dangers, et avides de gain. 

Et Machiavel de conclure que « les hommes, aimant à leur gré, et craignant au gré du prince, celui-ci doit plutôt compter sur ce qui dépend de lui, que sur ce qui dépend des autres »…

Et puis, il y a l’habileté…

Qui a été bon ou mauvais parmi les chefs d’Etat ou de gouvernement ?

Il est un peu tôt mais on sait déjà que les tigres asiatiques, Taiwan, la Corée, Singapour et Hongkong ont été bons. A l’inverse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis semblent déjà assez inconséquents.

On sait surtout que le coronavirus a mondialisé un peu plus la politique : les électeurs regardent ailleurs, et comparent déjà. Et ce sera cruel, forcément. Des hôpitaux champignons de Xi Jinping aux promenades pour les besoins du chien réglementées par Castaner, tout, tout, sera comparé…

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.