L’expression vous rappelle sûrement quelque chose parce qu’elle a marqué les années Sarkozy. C’était il y a plus de dix ans. Elle a ensuite été abandonnée, mais elle vient de faire son grand retour sous l’impulsion de Gérald Darmanin.

Le ministre de l’Intérieur l’a annoncé, il va convoquer une grande conférence de presse tous les mois pour faire le point sur les résultats obtenus par Beauvau en matière de délinquance ou de lutte contre les trafics en tous genres. Bref, il s’agira d’une vaste opération transparence qui vise à mettre les forces de l’ordre sous pression pour les obliger à obtenir des résultats.  

Cette méthode va être généralisée aux différents services de l’État

Les policiers et les gendarmes ne sont que la première pierre de l’édifice. Puisqu’ils vont très vite être rejoints par les préfets. Une circulaire sur la « territorialité » doit être envoyée cette semaine… Et il faudra lire entre les lignes pour comprendre le véritable message que l’exécutif va envoyer à travers cette missive. Ce message il sera un peu particulier, parce qu’en fait le gouvernement va demander aux préfets de faire de-la-com ! Tout simplement. Et d’essayer de se débrouiller pour que la presse quotidienne régionale se concentre sur les retombées positives du plan de relance, plutôt que sur les faillites et les licenciements... En gros, les préfets vont faire le job des élus et des députés LREM ! C’est-à-dire qu’ils vont décrocher leur téléphone, et tenter convaincre les journalistes de s’intéresser aux entreprises qui ont été sauvées grâce à l’État. Et puis, à la fin du mois, les préfets devront rendre des comptes, et fournir une petite revue de presse à Matignon, pour prouver qu’ils auront mené leur mission à bien… Ou expliquer pourquoi ils auront échoué.  

Comment faut-il comprendre le fait que le gouvernement décide de durcir la vis à ce point ?

C’est que l’élection présidentielle approche à grands pas. Et que quand vous êtes président sortant, vous n’êtes pas tout à fait un candidat comme les autres. Parce qu’il faut, certes, présenter un programme aux Français. Mais il faut aussi avoir un bilan à défendre. Et un bilan, ça consiste non seulement à obtenir des résultats… Mais ça consiste surtout à faire en sorte qu’ils soient visibles. Sinon, malheureusement, ça ne sert à rien…

L'équipe
Thèmes associés