Non pas que la droite n’ait pas de candidats potentiels à la présidentielle, plusieurs sont déjà plus ou moins partis en campagne, ou pressentis, c’est selon. On parle de X. Bertrand, V. Pécresse, D. Lisnard, B. Retailleau, L. Wauquiez, et même du docteur P. Juvin. Mais un silence, hier, fut intrigant...

Un silence après l’annonce par Bercy du déficit record de l’Etat en 2020 : 178 milliards d'euros, soit un quasi-doublement en un an. Et jamais vu depuis la deuxième guerre mondiale, a reconnu Bercy.

Normalement, la droite, qui est censée avoir la rigueur budgétaire dans ses axes politiques – même si au pouvoir, ce n’est pas la même chose – la droite, donc, pourrait se fendre de quelques commentaires. Mais non ! Rien ou presque. 

La suite à écouter...

L'équipe
Thèmes associés