Nicolas Sarkozy sort cette semaine un nouveau livre intitulé "Passions", présenté comme un ouvrage très personnel, où l’ancien chef de l’Etat se raconte depuis son entrée en politique jusqu’à son élection à l’Elysée. Le premier tome des mémoires de Nicolas Sarkozy, comme le font nombre de politiques en fin de carrière.

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy © AFP / Thomas Samson

Ne dites surtout pas aux amis de Sarkozy qu’il s’agit là de ses mémoires, ils lui croient encore un avenir politique. Et d’ailleurs peut-être même que lui aussi…

Ce livre qui est entouré du plus grand secret et dont ne sait presque rien, fait en tout cas l’objet d’un énorme buzz sur les réseaux sociaux et son éditeur, qui annonce un tirage de 150 000 exemplaires, s’attend à un best-seller… Preuve que Nicolas Sarkozy continue d’attiser les passions comme aucune autre figure de la droite… Je vous parie que les œuvres, peut-être à venir, de Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau et même de Christian Jacob, le futur patron des Républicains, susciteraient moins d’intérêt… 

En fait la sortie de ce livre va confirmer que Sarkozy est bien la figure qui domine une droite aujourd’hui déliquescente  en entretenant le souvenir lointain de la droite qui gagne…

Nicolas Sarkozy peut-il amorcer un retour avec ce livre ?

Sarkozy a toujours accordé une importance singulière à l’écriture. Et vous pouvez constater qu’avant chaque tournant important de sa carrière politique, il a publié un livre. Ce fut Libre en 2001 pour marquer la fin de sa traversée du désert, Témoignage pour lancer sa campagne de 2007 et La France pour la vie lorsqu’en 2016, il rêva de redevenir Président…

On aurait donc tort de penser qu’il n’a pas d’arrières pensées avec la sortie jeudi de ses Passions

Le problème est qu’aujourd’hui, même s’il caresse le rêve secret d’un retour, livre ou pas, c’est d’abord avec les juges que Nicolas Sarkozy a rendez-vous. Et le calendrier s’annonce chargé. Renvoyé en correctionnelle pour « corruption », il sait que plusieurs autres dossiers l’attendent notamment celui du financement de sa campagne de 2007… Eric Woerth a beau dire hier qu’il ne « croit pas que ses déboires judiciaires puissent entraver » son retour, ils le rendent sérieusement improbables.

Quel peut alors être l’intérêt d’un tel livre ?

D’abord il faudra le lire pour savoir…

Mais si le succès de librairie est au rendez-vous, il confirmera l’incapacité des actuels dirigeants des Républicains à dessiner un avenir… En faisant de Nicolas Sarkozy, malgré ses défaites successives et le poids accablant des affaires, son seul héraut, le peuple de droite dira la profondeur de son égarement… Lorsque le futur s’écrit à un passé usé et cabossé, difficile de l’imaginer très glorieux.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.