Et si ce vers de Lamartine s'appliquait à la Commission européenne ? Cela fait cinq mois que les élections européennes ont eu lieu, et nous n’avons toujours pas la nouvelle Commission en place...

Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,  
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?  
Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères,  
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé.

Vous connaissez ce vers de Lamartine. Surtout le dernier vers « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé » auquel on a tous pensé après un chagrin d’amour.

Jamais, pourtant, on aurait imaginé éprouver ce sentiment à l’égard de... La Commission européenne. Eh oui, la Commission de Bruxelles… Pas vraiment un être de chair pour la plupart des gens, mais qui manque cruellement aujourd’hui…

La suite à écouter

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.