Selon le journal Marianne, Emmanuel Macron s'exprimera très prochainement à la télévision. Après la succession de mauvaises nouvelles pour lui et des sondages catastrophique... a-t-il besoin de cette intervention ?

Par Eric Decouty

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne va s’exprimer de gaîté de cœur… Il faut savoir que ces dernières  semaines un certain nombre de proches le pressaient de parler. Notamment cet été au plus fort de l’affaire Benalla. Mais chaque fois, Emmanuel Macron les rembarrait, convaincu que l’histoire allait se tasser… Or, non seulement elle ne s’est pas calmée, mais elle repartie de plus belle en septembre, dans la tourmente d’une rentrée désastreuse... C’est donc contraint et forcé qu’il viendra dans les prochaines semaines, à la télévision, parler aux Français… Mais attention, comme s’il ne voulait pas totalement sembler subir, les conseillers du chef de l’État ont pris soin de préciser à Marianne, que la date de l’émission n’était pas totalement arrêtée, ni le format… des broutilles qui montrent juste que Jupiter n’est plus tout à fait le maître des horloges…

Il va donc parler mais pour dire quoi ?

Le tourbillon de l’affaire Benalla a été tel que la parole présidentielle semble désormais inaudible, voire susceptible de relancer les polémiques. Sur le sujet, il est donc à parier qu’Emmanuel Macron passera rapidement. C’est donc sur le fond de sa politique qu’il s’exprimera. Mais comme L’Elysée et Matignon répètent qu’ « on maintient la cap » et qu’il ne faut surtout rien changer, on ne voit pas trop ce que le Président va nous raconter deux heures durant. Bon, en réalité si, on devine ce qu’il va nous dire : que c'est la forme de sa gouvernance a changé. 

Deux signes attestent d’ailleurs déjà de cette volonté de changement de forme

Tout d’abord : consignes ont été données aux ministres de mieux défendre, mieux expliquer la politique du gouvernement, mais aussi de la jouer moins perso et plus collectif.

Ensuite, l’Elysée prépare une succession de déplacements sur le terrain, à l’occasion des célébrations de 1918, histoire de tenter de retrouver le contact avec les Français…

Et ce changement de forme peut modifier l’image du Président ?

Vous vous souvenez  d’un autre président qui est venu un jour devant les Français pour leur dire : « j’ai changé » ?… C’était Nicolas Sarkozy et le moins que l’on puisse dire c’est que les Français ne l’ont pas vraiment cru…

Aujourd’hui l’image d’Emmanuel Macron paraît tellement abimée que ce ne sont pas deux heures d’émission télé qui y changeront quoi que ce soit. L'Élysée sait très bien qu’il ne modifiera pas la tendance du moment. Certes, il peut permettre de ressouder des troupes macroniennes qui se délitent de plus en plus… Dans le contexte ce n’est pas rien. Mais faute de résultats économiques la parole du Président comme celles des ministres risque fort de rester vaine.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.