On l’a constaté cet été, le « nouveau monde » n’est finalement pas si éloigné que cela de « l’ancien monde ». On l’a vu avec les affaires. On le voit aussi avec le recours aux vieilles ficelles du people.

Le nouveau monde aussi aime les journaux people
Le nouveau monde aussi aime les journaux people © Getty / mattjeacock

C’était très net, la semaine dernière. Il suffisait d’ouvrir Le Canard enchaîné. Encore une affaire Nyssen. La ministre de la Culture Françoise Nyssen a fait agrandir, sans autorisation, le siège parisien de son ancienne maison d’édition. A la rédaction du Figaro il fallait que je traite l'info. Alors j’appelle son entourage pour avoir une explication, des réactions. Mais rien. Silence. Françoise Nyssen restera d’ailleurs 24 h avant sans faire de déclaration. Le paradoxe, c’est qu’au même moment, dans Gala, il y avait deux pages sur la ministre de la Culture. Un reportage. Des belles photos dans les Alpes. La ministre en train de randonner, avec son Sac à dos ou en train de faire des bisous à sa petite fille, Lily. « Elle est née pendant le festival de Cannes, c’est une vraie star », nous apprend Nyssen. C’est beau, l'amour d'une grand-mère, mais tellement décalé avec la polémique du jour.   

Le nouveau monde, qui avait puisé dans la société civile, fait finalement comme l’ancien

Il adore les magazines people. Et pour les mêmes raisons, d’ailleurs que ses prédécesseurs : les politiques veulent se faire connaître, redorer leur blason, faire diversion, raconter toujours une belle histoire sur papier glacé  Cet été, c’était la déferlante. Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat au Numérique. Il a posé dans Paris Match avec son compagnon Mickaël. Le couple range sa bibliothèque comme n’importe quel couple d’amoureux. Au passage, Mahjoubi glisse un petit mot dans l’article sur ses ambitions pour la mairie de Paris.  Benjamin Griveaux, le porte parole du gouvernement, veut lui aussi le poste d’Anne Hidalgo. Et lui, aussi, il nous a donné de ses nouvelles pendant les vacances. On le voit dans un magazine, en train de bouquiner en Bourgogne, nous parler de ses musiques préférées comme Nirvana ou Polnareff. La liste est longue. Exemple : la députée Aurore Bergé. Elle a adopté deux chats Baloo et Moustache. Elle défend le bien-être animal. Si ça vous intéresse, c’est dans Paris Match. Encore et toujours dans Paris Match. Et avant l’été, souvenez-vous, c’était le cas de Muriel Pénicaud qui posait en faisant une posture de yoga…  

Le président, aussi, est dans les journaux people, cette semaine

Dans voici, Closer, etc. Brigitte et Emmanuel Macron font du jet ski, devant Brégançon. On ne sait pas trop s’il s’agit de photos volées ou si c’est une fausse planque. Une mise en scène pour faire croire à des images dérobées. Le chef de l’Etat qui travaille souvent avec la papesse du secteur people, Mimie Marchand, a déjà eu recours à ses subterfuges. Mais l’été du président, c’était surtout une photo aérienne. Elle est signée de l’agence Sipa. On y voit la piscine de Brégancon prise de loin. On voit le fameux bassin, de 10 mètres sur 4, entouré de grands arbres. Cette piscine qui a fait scandale. Et qui rappelle que l’envers du décor est lui aussi dans les journaux people. Alors, attention à l'effet boomerang.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.