Il se rend aujourd’hui en Bretagne pour parler d’Europe avec des jeunes, son ouvrage « Les leçons du pouvoir » ressort la semaine prochaine en version actualisée: François Hollande est sur tous les fronts.

François Hollande, jeune retraité de la Cour des comptes, ne l’est certainement pas de la chose publique. Depuis son départ de l’Élysée, l’ancien président dédicace dans les supermarchés la version originale de son livre, il a entrepris une tournée dans les lycées, il voyage à l’étranger. Jamais seul, le plus souvent accompagné de son ancien ministre Michel Sapin, tel un chef d’État entouré de membres de son gouvernement.  

Si Nicolas Sarkozy a continué de tirer les ficelles du parti gaulliste dans la coulisse… Hollande, lui, n’évite pas les micros et les caméras.  Comme le décrypte un député socialiste:

François se donne tous les moyens de conserver une influence politique pour le présent et pour l’avenir

François Hollande prépare-t-il un retour en politique ?  

En tout cas il s’en donne les leviers. Hollande reçoit des députés de tous horizons, rue de Rivoli à Paris, dans les bureaux que lui octroie, comme à tout ancien président, la République reconnaissante. L’ex-Premier secrétaire a aussi gardé de nombreuses antennes au sein du PS. Des anciens ministres de son quinquennat comme Michel Sapin ou François Rebsamen, des sénateurs ou encore, les associations de jeunes… Pas les faméliques syndicats d’étudiants, mais celles qui tendent vers un socialisme rénové.  Car, depuis un an et demi, Hollande n’a pas chômé côté corpus idéologique. L’idéal pour lui c’est une social-démocratie « de la personne, territoriale et écologique.» Tout un programme…  

Hollande viserait -il la présidentielle de 2022 ?  

Si c’était le cas, le chemin reste semé d’embûches. Si Hollande publie ses souvenirs de l’Élysée, c’est bien pour se reconstruire une stature politique quelque peu ébréchée ce qui l’avait empêché de se présenter à un second mandat.  Et puis, la concurrence est rude. A gauche du PS, bien sûr, mais aussi et surtout au sein même du PS. Olivier Faure, le premier secrétaire, a eu l’indélicatesse de dresser un état des lieux du précédent quinquennat très critique. D’autres lui préféreraient, dit-on, Bernard Cazeneuve, un ministre « fait » pourtant par Hollande lui-même…  

Alors un retour de Hollande en 2022? Comme l’analyse Patrick Kanner président des socialistes au Sénat « Personne ne le sait et lui non plus. Mais au moins, depuis juin 2017, il ne coupe aucun pont et en jette de nouveaux.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.