Vous avez forcément vu passer ce sondage Odoxa ce week-end dans Le Parisien : qui est la personnalité politique que les Français préféreraient inviter pour le Réveillon? Nicolas Sarkozy!

19% des sondés l'ont cité, ça fait un sur cinq. Je constate que nous sommes cinq autour de cette table, je demande donc à la personne qui a répondu oui d'avouer sur le champ!

Après l'annonce des scores, Nicolas Sarkozy est allé remercier les militants
Après l'annonce des scores, Nicolas Sarkozy est allé remercier les militants © MaxPPP/Ian Langsdon

Quand on regarde les sondages, l'ancien président est toujours impopulaire: il y a six Français sur dix qui ne l'aiment pas, et même un tiers qui le détestent. Mais il y a tout de même une petite tribu de Sarkolâtres qui s'accrochent : d'après le baromètre Ifop, ils sont 11% à avoir une « excellente opinion » de lui. Pour eux, Sarkozy c'est le sauveur, c'est le patron, bref le « boss ».

Ces supporters inconditionnels, ce sont d'abord des retraités, des femmes. Pour les rencontrer, il suffit de surfer sur le profil Facebook de Sarkozy, qui compte plus d'un million de fans. Ici, on lui donne du « Monsieur le président » ou on l'appelle carrément « Nicolas ». Ici, François Hollande a son petit surnom, « le Pingouin » ou « la limace », et on compte le nombre de jours avant la fin de son mandat, 859 ce matin. Ici, on organise aussi des envois groupés de cartes postales pour souhaiter un joyeux anniversaire à Carla (c'était le 23 décembre).

Et si Nicolas Sarkozy a un petit coup de déprime, il pourra toujours lire le message posté sur sa page Facebook par Luc, retraité : « Nous sommes en admiration devant vous, monsieur le président. Nous sommes là, à vos côtés, ne l'oubliez pas ». Et s'il n'a toujours pas le moral, il pourra écouter ce morceau électro que j'ai déniché pour vous -une pépite- composé exprès pour lui par MattMan, un de ses admirateurs. Ca s'appelle « Nicolas is back », je vous laisse savourer.

Vous me direz, 11% de groupies sarkozystes, ça ne fait pas une réélection! Et pourtant, ça n'est pas négligeable 11%. Si on rapporte ça à l'ensemble du corps électoral, ça fait presque cinq millions de personnes. Pour mémoire, Jacques Chirac avait fait 5,6 millions de voix au premier tour de la présidentielle de 2002, avant d'être réélu face à Jean-Marie Le Pen avec un score soviétique de 82%.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.