Le livre d'entretiens Hitchcock-Truffaut paru en 1966 est sans doute aujourd'hui encore le livre de cinéma le plus célèbre. L'ouvrage s'appuie ensuite sur l'entretien fleuve accordé par Hitchcock à Truffaut durant toute une semaine de l'été 1962.

La corde
La corde © Radio France

La Corde est l'adaptation de la pièce Rope's End de Patrick Hamilton, inspirée du meurtre du jeune Bobby Franks en 1924 par deux étudiants de Chicago, Nathan Leopold et Richard Loeb. La Corde est avant tout un exercice de style. Le défi que se lance Hitchcock cette fois-ci : un huis clos dans un espace confiné, comme dans Lifeboat, mais en y ajoutant une contrainte supplémentaire, donner l'impression d'un unique plan-séquence.Hitchcock utilise la technique du Ten Minutes Take (dix minutes étant la durée d'une bobine). Le film est composé de onze prises qui durent chacune entre quatre minutes et demie et dix minutes. Certaines transitions entre le passage d'une bobine à l'autre sont camouflées par un objet sombre venant remplir pendant un certain temps la totalité du champ. Ces points étaient utilisés par Hitchcock pour dissimuler les coupures, et la prise suivante débutait avec la caméra placée exactement dans la même position. Certains plans durant presque dix minutes, les comédiens et les techniciens devaient savoir par coeur tout ce qu'ils avaient à faire. Tous les décors avaient été conçus afin de laisser bouger les acteurs. Les murs étaient montés sur des rails et pouvaient être bougés sans bruit pour laisser passer la caméra d'une pièce à l'autre. Tous les mouvements de caméra étaient inscrits au sol. La moindre erreur obligeait à reprendre, à chaque fois de zéro, un plan de plusieurs minutes.Le film des premières fois La Corde est le premier film d'Hitchcock tourné en couleur. Cela ne signifie pas pour autant que le réalisateur en a oublié ses premières amours. Il reviendra plusieurs fois au noir et blanc avec notamment L'Inconnu du Nord-Express, Le Faux Coupable et, bien sûr, Psychose. La Corde est le premer film dans lequel Hitchcock dirige James Stewart. Il y en aura trois autres : Fenêtre sur cour, L'homme qui en savait trop et Vertigo.La Corde est le premier film produit par Transatlantic Pictures, la société de production créée par le réalisateur. Il n'y en aura que deux. Après l'accueil mitigé de la Corde et le fiasco des Amants du Capricorne, Hitchcock signe avec Warner BrosLe trailer original du film montre David Kentley (Dick Hogan) et Janet Walker (Joan Chandler) faisant des projets d'avenir. La première scène du film présentant le meurtre de David, ce trailer a donc l'originalité de se passer en amont de la narration du film !

L'homosexualité entre les deux personnages principaux est une des clés de compréhension du film, malgré la censure qui interdisait à l'époque d'aborder ce sujet tabou au cinéma. Le sujet était si sensible que Cary Grant et Montgomery Clift - deux acteurs américains qui n'ont jamais affiché leur homosexualité à l'écran - refusèrent de participer au projet parce que les rôles proposés par le cinéaste anglais étaient trop tendancieux... Caméo : Hitchcock apparaît deux fois dans La Corde. Tout d'abord dans la rue, juste à la fin du générique, accompagné par une femme. Puis à 55'19, sa silhouette apparaît sous la forme d'un néon rouge, par la fenêtre.

Caméo corde
Caméo corde © Radio France
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.