Le livre d'entretiens Hitchcock-Truffaut paru en 1966 est sans doute aujourd'hui encore le livre de cinéma le plus célèbre. L'ouvrage s'appuie sur l'entretien fleuve accordé par Hitchcock à Truffaut durant toute une semaine de l'été 1962.

Aujourd'hui gros plan sur The Lodger , le premier film réalisé par Alfred Hitchcock.

The Lodger
The Lodger © Radio France

Un héros, accusé à tort, ne peut pas prouver son innocence et doit fuir, voilà le thème favori d'Hitchcock. Avec cette thématique, que l'on retrouve dans ses plus grands succès, il était sûr de capter son public.Le film qu'il considère comme son vrai 1er film, Les cheveux d'or (The lodger), développe déjà ce thème.L'histoire : À Londres, l'« Avenger », un tueur en série, assassine des jeunes femmes blondes.Un homme à l'air mystérieux se présente pour louer une chambre chez Mr et Mrs Bunting. Daisy, leur fille blonde comme les victimes du tueur, s'éprend de l'étrange locataire. Joe, le petit ami de Daisy, est le détective chargé de l'affaire. Il devient jaloux du locataire et le soupçonne d'être l'Avenger.

Hitchcock aurait préféré laisser planer le doute sur la culpabilité du héros. Mais étant donné la notoriété d'Ivor Novello qui interprétait le rôle, le producteur réclama qu'il soit innocenté à la fin.La patte du maître est déjà là : Comme le film est muet, pour montrer les logeurs imaginant leur locataire faisant les cent pas à l'étage au-dessus, celui-ci est filmé à travers un plancher en verre.Hitchcock se livre déjà dans ce film au petit jeu qui consiste à apparaître dans le film, jeu qu'il reproduira ensuite dans la plupart de ses films. Il fait deux apparitions dans ce film : tout d'abord assis derrière un bureau au journal, puis dans la foule lors de l'arrestation (2e à droite).

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.