Hitchcock / Truffaut ou Le Cinéma selon Alfred Hitchcock, communément surnommé le "Hitchbook", est un livre de François Truffaut paru en 1966 aux éditions Robert Laffont. Il est principalement constitué d'un entretien entre Alfred Hitchcock et François Truffaut.

Une femme disparait
Une femme disparait © Radio France

Sorti en 1938 avec Margaret Lockwood, Michael Redgrave et Paul Lukas, Une femme disparaît (The Lady Vanishes) est l'avant-dernier film anglais d'Alfred Hitchcock. Ce grand succès critique et public va lui ouvrir grand les portes d'Hollywood. Une femme disparaît est le plus gros succès de la période anglaise d'Alfred Hitchcock. Le film mêle à la fois suspense et humour, en particulier pour les personnages secondaires.Le film est aussi une prouesse technique : la très grande majorité du film a été tournée dans un studio de trente mètres de long. Hitchcock utilise merveilleusement les transparences et les projections pour recréer l'environnement du train.Une femme disparaît fut désigné meilleur film de l'année 1938 par le New York Times et Alfred Hitchcock fut récompensé par le prix du meilleur réalisateur par le New York Film Critics Circle Awards.

A l'origine, ce n'est pas Alfred Hitchcock qui devait réaliser "Une femme disparaît" mais Roy William Neill, un cinéaste connu en Grande Bretagne pour avoir mis en scène plusieurs films sur Sherlock Holmes. Le tournage avait même débuté en Yougoslavie, mais l'équipe dut rapidement quitter le pays, la police yougoslave étant décrite dans le scénario de manière assez peu valorisante. Du coup, le projet fut annulé pour être finalement, un an après, confié à Alfred Hitchcock.

Le réalisateur Anthony Page a réalisé un remake d'Une femme disparaît en 1979 avec Elliott Gould, Cybill Shepherd et Angela Lansbury.

Une femme disparait - cameo
Une femme disparait - cameo © radio-france
**caméo :** Alfred Hitchcock apparaît à la fin du film, fumant une cigarette à Victoria Station.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.