Arnaud Hoedt et Jérôme Piron continuent leurs investigations en révélant, cette fois-ci, bien des choses à propos de l'une de nos institutions sacrées : l'Académie française ! Et c'est cette institution-là qui mettrait notre langue en danger !

Vue générale prise le 04 décembre 2003 sous la coupole de l'Institut de France à Paris, de la séance publique annuelle de l'Académie Française.
Vue générale prise le 04 décembre 2003 sous la coupole de l'Institut de France à Paris, de la séance publique annuelle de l'Académie Française. © AFP / Joël Robine

Bonjour à toustes !

Linguiste et sémioticien, Jean-Marie Klingenberg, qui est aussi président du conseil de la langue française de Belgique, révèle que l'Académie française est en fait extrêmement conservatrice et retient par tous les moyens, l'émancipation de la langue.

Voici encore bien des révélations sur les dérives misogynes, les attitudes réactionnaires et même racistes, de l'une de nos institutions les plus sacrées, qui donne également une vision franco-centrée de notre langue et une illusion d'intouchable pureté.

Linguiste reconnue et partisane de la féminisation du français, la lexicographe Josette Rey-Debove, qui exerça dans diverses commissions pour faire évoluer la langue, s'exprimait également en ces termes :

Il n’y a pas de pensée sur la langue qui émane de l’Académie française, ni même de méthode.

Bibliographie

  • Garcia D. Coupole et dépendances: enquête sur l’Académie française. Paris: Les Éditions du Moment; 2014. 285 p.
  • Viennot E, éditeur. L’Académie contre la langue française: le dossier « féminisation ». Donnemarie-Dontilly : Éditions iXe; 2015. 216 p. (Collection xx-y-z).
  • Viennot E. L’Académie contre la langue française – Éditions iXe [Internet]. [cité 30 janv 2019]. Disponible avec ce lien.
L'équipe
  • Arnaud HoedtComédien, ancien professeur de français
  • Jérôme PironComédien, médiateur culturel, ancien professeur de religion catholique
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.