Anciens professeurs, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron nous proposent ici une entreprise de désacralisation du dogme orthographique et linguistique à la fois brillante et provocante ! Pour commencer, découvrons quelques réalités de la langue française, réalités ignorées et, somme toute, assez troublantes.

Les deux compères, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, pour cette chronique de l'été 2019, "Tu Parles !"
Les deux compères, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, pour cette chronique de l'été 2019, "Tu Parles !" © Radio France / Christophe Abramowitz

Bonjour à toustes ! 

Voici l'exhortation enjouée que vous entendrez tout au long de cette chronique d'été, elle-même enjouée puisqu'iconoclaste, décortiquant allègrement la langue française pour en tirer le meilleur, la substantifique moelle et la quintessence sublime ; en tout cas, cette belle énergie de la langue qui, parfois, fait tant défaut !  

Pour entrer en la matière, trouvons nos joyeux compères, belges donc francophones, Arnaud Hœdt et Jérôme Piron, anciens professeurs, qui commencent par nous asséner quelques réalités assez dérangeantes, comme : 

Le français n'existe PAS.

ou bien encore :

Le français scolaire est UN modèle de français.

Vraiment de quoi décomplexer toute la famille !

Bibliographie

  • La langue dans la cité : vivre et penser l’équité culturelle, Bruxelles, de Jean-Marie Klinkenberg : Les Impressions Nouvelles, 2015 (Réflexions faites).
  • Le français est à nous ! Petit manuel d’émancipation linguistique, de Maria Candea et Laélia Veron, Paris : La Découverte, 2019 (Cahiers libres).
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.