Jacques Chancel recevait Michel Piccoli le 29 octobre 1968 à l'occasion de la sortie de "La Chamade" d' Alain Cavalier, d'après le romand de Françoise Sagan avec Catherine Deneuve. Et bien des années plus tard, dans Hors-Champs, sur France Culture, Michel Piccoli, se racontait aussi.

Portrait de l'acteur de théâtre, de cinéma, producteur, réalisateur et scénariste Michel Piccoli, en 1984.
Portrait de l'acteur de théâtre, de cinéma, producteur, réalisateur et scénariste Michel Piccoli, en 1984. © Getty / DENIZE alain/Sygma

Michel Piccoli s’est abandonné cette année-là aux questions de Jacques Chancel, qu’accompagne le célèbre générique de Georges Delerue.

Il y parle de son succès au théâtre arrivé grâce à la pièce "Les aveux les plus doux" de Georges Arnaud et au cinéma grâce au "Doulos" de Jean-Pierre Melville. "Dom Juan" de Molière à la télévision. 

De la séduction, des femmes : leur métier et leur féminité. Des tournages avec Catherine Deneuve. De l'argent qu'il trouve dangereux pour les acteurs. 

Mais aussi du tournage avec Brigitte Bardot ; de Jacques Brel en tant que chanteur et acteur. De son réalisateur préféré : Jean-Luc Godard. Du théâtre qui lui manque. Du Festival de Cannes après les événements de Mai 68. De son opinion sur l'industrie du cinéma. 

Dans Hors-Champs sur France Culture, le 18 décembre 2009 où l'acteur fétiche de Claude Sautet, revenait sur les origines de sa vocation théâtrale et passait en revue les auteurs, metteurs en scène et comédiens qui ont compté dans sa carrière.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.