89 ans et quelle carrière ! Acteur de théâtre et de cinéma, Michael Lonsdale avait tourné dans plus de 200 films, avec les plus grands. En septembre 2010, il avait donné rendez-vous à Rebecca Manzoni au collège des Bernardins pour évoquer "Des Hommes et des Dieux" et les grandes rencontres de sa carrière.

Michael Lonsdale était aussi peintre à ses heures
Michael Lonsdale était aussi peintre à ses heures © Getty

"On dit Maïkael Lonsdale - comme Mickael Jackson précise – t’il. 

Y’a guère que Mocky pour continuer à l’appeler Michel. Michael Lonsdale qui arrive avec son écharpe rouge et son petit cartable. On s’est retrouvé dans un endroit de Paris qui s’appelle le cloître des Bernardins. Le lieu idoine pour évoquer un film magnifique qui s’intitule Des hommes et des Dieux, de Xavier Beauvois. A l’heure qu’il est Michaël Lonsdale est à la messe. En tous cas c’est ce qu’il m’a dit. 

Nous avons donc causé, un jour de semaine. En fin d’après – midi. Et c’est Truffaut, Duras, Eustache, Ionesco, mais aussi le méchant de James Bond et un personnage d’Hibernatus qui défilent. Michael Lonsdale est dans tout ça. On prononce Michael, disais – je, parce que papa était anglais. Michael apprit le français au Maroc. Et tout ça lui donnait un petit accent au départ." - Rebecca Manzoni

C'était en septembre 2010, le film de Xavier Beauvois n'était pas encore sorti. Certes, il y avait eu le Grand Prix à Cannes quelques mois plus tôt, mais le comédien ne savait pas encore que le film serait très bien accueilli par le public, qu'il resterait 4 semaines en tête du box office, qu'il serait sacré quelques mois plus tard meilleur film aux César et que lui même serait récompensé dans la catégorie second rôle.

Les invités
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.