Homo numericus cette semaine a le sage visage du philosophe. Et comme souvent, la pensée naît d’un accident… C’est ce qui est arrivé à notre invité aujourd’hui : il a fait tomber son smartphone… et s’est rendu compte, en le ramassant par terre, de son inquiétude. Et si la machine était cassée, qu’adviendrait-il de moi aujourd’hui ?

Une mésaventure féconde qui révèle combien nos téléphones consacrent le règne de l’individu, pensez au fait de se prendre soi-même en photo, de faire des selfies, de créer ses propres listes de morceaux de musique préférés… L’individu donc mais aussi la collectivité, le partage : cette photo, cette liste de morceaux de musique, je les échange avec d’autres dans un mouvement dialectique incessant.

"Je tapote sur mon smartphone donc nous sommes " aurait peut-être pu dire Descartes aujourd’hui…

Des smartphones de plus en plus omnipotents
Des smartphones de plus en plus omnipotents © corbis

Les liens

Revue Multitudes Multitudes, revue politique, artistique et philosophique trimestrielle conçue et réalisée par l’association Multitudes en coédition avec Inculte.

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.