Anne Pastor vous emmène à la rencontre des indiens Kogis de la Sierra Nevada en Colombie.

Aujourd’hui à l’occasion des portes ouvertes au jardin, je vous invite à découvrir un peuple et un territoire que vous ne verrez sur aucune carte géographique : le peuple Kogis de Colombie qui depuis quatre siècles vit loin de la civilisation à 3000 mètres d’altitude dans la Sierra Nevada.

C’est pourquoi coupés de notre histoire, ils ont pu conserver jusqu’à ce jour les secrets spirituels révélés par la Mère Nature et rester fidèles à leur engagement de veiller à l’équilibre du monde.

Et c’est au jardin qu’ils se rendent tous les matins à l’aube recueillir la parole de la terre.

Ce paradis végétal les Kogis l’avaient perdu entre 1950 et 1980 où près de 85% des forêts avaient été détruites au profit d’une culture intensive de marijuana et de cocaïne

Aujourd’hui, parcelle après parcelle, ils rachètent cette terre et l’offre à la mère nature pour qu’elle puisse retrouver sa force.

Mais rien n’est jamais acquis puisqu’au même moment les indiens Sarryakus d’Equateur qui disent non à l’exploitation pétrolière depuis 30 ans se voient nmenacer d’une intervention militaire.

Alors que ces hommes puissent continuer à vivre dans leur jardin d’Eden.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.