Tozeur aux portes du Dézert à quelques 60 km de la frontière Algérienne.

Une oasis et une culture celle du Djerid qui trouve ses origines dans la culture phénicienne, byzantine, berbère, ottomane, arabe ou même française et que l'on peut découvrir depuis 36 ans dans le cadre du festival du folklore de Tozeur, sauf que la révolution est passée par la et aujourd'hui, Tozeur propose un festival unique qui ne ressemble plus vraiment à ce qu'il était.les tribunes officielles ont disparu et les concerts auparavant programmés à l’extérieur de la ville sont offerts gratuitement au public.

Un festival à l'image de la Tunisie d'aujourd'hui.

Longtemps oublié par le pouvoir central, Tozeur qui avait su devenir la destination touristique du sud tunisien avant de connaître une baisse de frequentation de plus 40 %. entend aujourd'hui créer un modèle unique de développement à travers des initiatives locales..

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.