1. A La découverte des Pattens du Nord Vietnam

Loin de l’agitation et de l’atmosphère étouffante d’Hanoi, Les portes du Paradis s’ouvre après une nuit de train et quelques heures à rouler en mobylette, sur des routes en lacets à peine asphalté, dans la fraicheur échappé des sommets à plus de 3000mêtres.

Puis par un sentier caillouteux on s’enfonce à pied dans la montagne

Un paysage presque irréel de jungle, de champs et de rizières en terrasses taillées à la main, que le soleil transforme en miroirs réfléchissant les nuages et les arbres

Ici Pas de tracteurs, pas d’outils sophistiqués et des canalisations en bambous qui irriguent les cultures. Douze mois sur douze dans ces vallées qu’il vente, pleuve ,que le brouillard s’amasse ou que la chaleur soulève des rubans de vapeur, d’antiques paysannes voutées comme des points d’interrogations se penchent sur des plantations sous leurs chapeaux pointus …

Scènes de vie quotidienne des minorités Pattens (4000 dans le monde), repliées dans ces montagnes isolées.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.