San Francisco et le Cinéma

A l’occasion du Festival de Cannes, je vous propose de découvrir San Francisco sur les traces du cinéma.

Moins célèbre que sa rivale Los Angeles, SF a néanmoins inspiré de nombreux cinéastes qui ont utilisé la ville comme un décor de cinéma…

Souvenez vous des évadés d'Alcatraz de Siegel, d’ Harvey Milk de Gus Van Sant tourné dans le quartier de Castro ou encore de Conversation secrète de Francis Ford Coppola …ou encore de Vertigo d’Alfred Hitchcock …la ville s’offre comme un écrin au maître du suspens…

Retour sur quelques lieux iconiques en compagnie de Peter Limbrik, historien du cinéma .

Et pour prolonger ce reportage plongez vous dans ce magnifique livre qui vient de sortir aux éditions Armand Colin de Michael Henry Wilson : A la porte duParadis ou cent ans de cinéma américain à travers 58 cinéastes

Les lieux visités

Un mystérieux tableau Au Palais de la Légion d’honneur, , Madeleine passe des heures dans un musée, figée devant le portrait de Carlotta .De l’extérieur, le musée a changé (dans la cour se dresse une pyramide de verre), mais à l’intérieur, la galerie 6 est pratiquement la même qu’à l’époque, à l’exception du tableau de Carlotta, qui a disparu après le tournage. On peut voir, en revanche, le joyau du musée : le Penseur de Rodin. Le Palais de la légion d’honneur (100 34th Avenue)

Sur la Tombe de Carlotta

La Mission Dolores se trouve dans le quartier du même nom [Mission District], le quartier latino de San Francisco, rempli de bars et de commerces animés fréquentés par les hipsters (les personnes branchées). Et c’est au milieu de toute cette modernité que se dresse le plus ancien édifice de San Francisco : la Mission Dolores, fondée en 1776. Son cimetière a abrité pendant des années la tombe de Carlotta Valdés (l’esprit qui hante Madeleine).

Mission Dolores (3321, 16th Street ) Du côté des hôtels

Le maître avait raconté que la lumière verte qui filtrait à travers la fenêtre de la chambre 501 contribuait à donner au profil de Kim Novak un aspect fantomatique. Aujourd’hui encore, il est possible de réserver la chambre 501, mais les néons ont disparu. Les tableaux qui décorent les chambres s’inspirent de la spirale du graphiste américain Saul Bass [qui avait réalisé l’affiche de Vertigo lors de sa sortie en 1958] et le film est disponible 24 heures sur 24 pour nos clients.” __

Hôtel Vertigo (940, Sutter Street )

Ce Programme a reçu le soutien : de la compagnie Air Tahiti Nui : http://fr.airtahitinui.com/et de VisitCalifornia : www.visitcalifornia.fr

L'équipe

Mots-clés:

(ré)écouter Hors circuit Voir les autres diffusions de l'émission

Fox Trail en Suisse

Hors circuit

"Bruxelles nous appartient"