Suite de notre voyage en Birmanie à la découverte de la Pagode Schwedagon : une sorte de Basilique Saint-Pierre au sommet d’une colline, au cœur de la ville de Rangoon.

C’est un lieu très apprécié des birmans qui viennent en fait chaque jour rendre hommage au bouddha ou tout simplement s’y promener.

Comme si ils étaient dans une autre ville avec ses 200 commerçants, ses fleuristes qui vous haranguent pour offrir des fleurs au bouddha, ces femmes qui lavent des bébés de marbre comme leurs propres enfants ou ces moinillons qui sortent de leurs prières gentiment dissipés.

Voici quelques unes des scènes quotidiennes dans ce sanctuaire le plus sacre du pays parce qu’il renferme 8 cheveux de bouddha sous son stupa doré de 98 mètres de haut incrusté de plus de 5000 diamants.

D’ailleurs la pagode, faisait dire aux anglais qu’il y avait plus d’or sur elle que dans les coffres de la banque d’Angleterre.

Et c’est en compagnie du photographe birman Zaw Myn Yu que nous découvrons dans cette pagode qui au plus fort de la dictature resta toujours un havre de paix.

Aujourd'hui elle veille tel un gardien tutélaire sur cette ville en pleine métamorphose.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.