Un enfant bagarreur ou désobéissant à 3 ans vire-t-il forcément délinquant à l'adolescence ?

Est-ce qu'un enfant bagarreur devient inexorablement un délinquant ?
Est-ce qu'un enfant bagarreur devient inexorablement un délinquant ? © Getty / chuckcollier

De nombreuses théories ont été émises sur le sujet. On se souvient du sulfureux rapport de l'INSERM "Troubles des conduites du comportement chez l'enfant et l'adolescent" avait déclenché une levée de boucliers, car il répondait à cette question par l'affirmative.

Il préconisait ainsi de repérer les troubles du comportement dès l'entrée à l'école maternelle. De nombreux spécialistes s'étaient indignés, dont le médiatique Boris Cyrulnik. Leur pétition avait finalement contraint le gouvernement à retirer l'article sur le dépistage précoce.

En 2017, nos enfants peuvent-ils grandir tranquilles ?

Les bases se font avant 6 ans, mais il ne faut pas oublier qu'un être vivant se développe toute sa vie. Les pédopsychiatres insistent sur le fait qu'il faut cesser de croire à ce déterminisme. La relation parents/enfant influe directement sur notre devenir d'adulte, mais impossible de dire que notre personnalité est déterminée si précocement.

Affirmer que tout se joue avant 6 ans, c'est nier les découvertes récentes en neurosciences sur la plasticité de notre cerveau. Et surtout c'est nier notre capacité à évoluer, se remettre en cause...

L'édification de soi est un processus dynamique, en constante évolution. Cessons d'enfermer les enfants dans des diagnostics erronés. Les parents feraient mieux de se souvenir que tout se joue avant de mourir.

En partenariat avec Psychologie Magazine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.