La Coupe du monde féminine de football 2019 se déroule en France du 7 juin au 7 juillet... Florence Dixie joua un rôle déterminant dans la fondation du football féminin, organisant des matches-exhibitions, et devint en 1895 présidente du premier club de foot féminin, le British Ladies' Football Club !

Florence Dixie, militante féministe britannique, a eu un rôle majeur dans la fondation du football féminin !
Florence Dixie, militante féministe britannique, a eu un rôle majeur dans la fondation du football féminin ! © Getty / GettyImages

Lady Florence Douglas, fille du 8e marquis de Queensberry, future Florence Dixie, est née en Écosse en 1855. Dès son plus jeune âge, elle se passionne pour le sport, rêve  de voyages et montre de belles dispositions pour l’écriture.

Lasse des mondanités aristocratiques, Florence Dixie part pour la Patagonie. De son voyage elle ramène un jaguar, mais cet animal de compagnie insolite tua plusieurs daims dans le parc de Windsor et dut être placé dans un zoo.

En 1881, Dixie fut dépêchée comme correspondante de guerre du Morning Post de Londres  en Afrique du Sud. Dixie rédige des articles d’inspiration progressiste. Favorable à la Home Rul, l’autonomie interne à l’Irlande, elle échappe à une rocambolesque tentative d’assassinat ourdie par des nationalistes. 

Quasi-contemporaine de la suffragiste Emmeline Pankhurst, Dixie s’engage dans le rude combat pour l’émancipation civique des femmes. Elle propose l’égalité des sexes dans le mariage et le divorce, la mixité dans l’éducation.  Membre de la National Union of Women's Suffrage Societies, elle revendique le droit de vote pour les femmes. 

En 1890, Dixie publie Gloriana ou la Révolution de 1900, considéré comme un roman de science-fiction féministe : l’héroïne Gloriana, se fait passer pour un homme afin d’être élue à la Chambre des Communes… A la suite de quoi, les femmes obtiennent le droit de vote. 

Florence Dixie joua un rôle déterminant dans la fondation du football féminin. C’est en Écosse, le 7 mai 1881, que se déroule le tout premier match de football féminin. 

Bientôt interdit en Ecosse, le foot féminin poursuit son aventure en Angleterre, grâce notamment à Florence qui devient présidente du British Ladies Football Club et affirme : 

Les filles doivent  entrer dans l'esprit du jeu avec de l'âme et du cœur... 

Les matchs organisés dans toute l’Angleterre attirent de nombreux spectateurs. Ainsi le 23 mars 1895, au stade Crouch End, le premier match officiel du British Ladies Football Club contre une équipe nord-londonienne, se dispute devant un public de 11 000 personnes.

En France, le foot féminin apparaitra plus tard. Le 30 septembre 1917 a lieu le premier match de football féminin français à Paris entre deux équipes du Fémina Sport, club pionnier fondé en 1912. Le Championnat de France, mis en place entre 1919 et 1932, fut la première compétition de football féminin.

Mais dès le début des années 1920, les instances masculines refusent d’admettre des licenciées féminines, qui doivent alors s’organiser en fédérations et ligues indépendantes en Grande Bretagne comme en France. Le Championnat de France féminin s'arrête même en 1933. Le régime de Vichy décrète en 1941 que le football est nocif pour les femmes et il l'interdit !

Il faudra attendre la fin des années 1960 pour assister au renouveau du football féminin. Les fédérations (anglaise, française et allemande) reconnaissent officiellement sa pratique en 1969-70. À partir de là, le nombre de licenciées augmente rapidement. 

Florence Dixie décède en 1905.  Total respect pour Florence Dixie !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.