Nous allons au bout du monde aujourd’hui . Là où les vent soufflent forts, et là où finit la terre ! A moins que cela ne ne soit là où elle commence cette terre. C’est en tout cas la traduction en breton de « Penn Ar Bed –Finistère- » . Nous partons aussi au début du monde . Le monde d’Yvonne, rencontré par l’écrivain de polar Gérard Alle . Tant la rencontre fut forte et remuante que le romancier s’est transformé en réalisateur. Son premier film documentaire se nomme « Mon lapin bleu » . Il se passe exclusivement dans le café –épicerie tenu par Yvonne depuis prés de 30 ans. Dans l’endroit même où elle vit le jour il y a 80 ans . Nous sommes en pays bigouden , à Pouldreuzic , fief des fameux pâtés Hénaff (la petite boite bleue) , le village où naquit Pierre Jakez Helias l’auteur du « cheval d’orgueil ». De l’orgueil Yvonne en a un peu certes, mais de l’humanité en revanche , beaucoup ! A revendre ! De la tendresse aussi et de la complicité surtout ; de la répartie et de l’humour, ca oui ! Yvonne est unique ! C’est simple, chaque client ressortait ragaillardi de son bistrot au « comptoir bas », à hauteur de table (et d’accolade) , et c’est une évidence chaque spectateur du documentaire de Gérard Alle finit le visionnage rassasié, comme « réconcilié » avec son prochain ! Et chez vous, que provoquera cette rencontre à nos micros ? Au fait, Yvonne, pourquoi ça s'appelle « Mon lapin bleu » ?...

Mon lapin bleu
Mon lapin bleu © Radio France

Les liens

Le film "Mon lapin bleu" de Gérad Alle.

Le site perso de Gérard Alle.

Projection du film de Gérard Alle "Mon lapin bleu" à la SCAM.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.