Jean-Henri Meunier
Jean-Henri Meunier © Radio France / Alexandre Héraud

« Photographe, cinéaste, Jean-Henri Meunier prend son temps . Il n’a pas de permis de conduire, il marche à la vitesse de la vie d’un homme, pas plus vite ».__ C’est ainsi que le présente l’éditeur de son recueil photographique Empreintes publié en 2011 (éditions Au fil du temps).

Cet entretien qu’il nous accorde dans la cuisine de sa maison de Najac , petit village de l’Aveyron où il filme le temps qui passe depuis près de 20 ans, est peut être, à sa manière, une « empreinte ».

Un retour sur le parcours atypique d’un cinéaste iconoclaste rebelle, entamé en 1975 sous le parrainage du directeur de la Cinémathèque française, Henri Langlois . Deux films d’auteurs, véritables ovnis dans le paysage cinématographique français, virent le jour : L'Adieu nu avec Maria Casarès et Michael Lonsdale, puis l’année suivante en 1976 Aurais dû faire gaffe... le choc est terrible dont la musique originale fut composée par Serge Gainsbourg .

Il stoppe sa carrière de réalisateur après son long métrage La Bande du Rex en 1980 dont Jacques Higelin , acteur principal, composa aussi la bande originale.

Il brûle la vie par les deux bouts, dans ces années 1970 et 1980 incandescentes. Produire pour le label Island Records, Pochette surprise , le premier album d’un jeune chanteur inconnu alors, CharlElie Couture , le sauva du naufrage et l’arrivée de la vidéo lui permit de réaliser nombre de documentaires de musiciens célèbres mais aussi le portrait de l’inénarrable figure du jazz français, Maurice Cullaz (Smoothie , 1992) ; et surtoutla fameuse trilogie autour de la chronique de Najac, village aveyronnais où il a posé ses valises, réalisée entre 1995 et 2012, qui fera l'objet de la rencontre de la semaine prochaine.

Aujourd'hui, c’est à un documentaire difficile à produire, et certainement à diffuser, qu’il travaille . Le banc de montage est posé sur la table de sa cuisine de Najac : la rencontre entre deux figures majeures de la subversion que sont Noël Godin, surnommé "le Gloupier" ou "l’entarteur" et Jean Marc Rouillan, ancien membre d’Action Directe aujourd’hui en liberté conditionnelle.

Les liens

Le site de Jean-Henri Meunier

Tous les films de Jean-Henri Meunier gratuitement

Le Morceau "Achève ta haine" de Jean Henri Meunier

Le morceau "Zanzibar" par Serge Gainsbourg

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.