En partenariat avec le 4e Congrès des écrivains de la Caraïbe.

Simone Schwarz-Bart et son fils Jacques
Simone Schwarz-Bart et son fils Jacques © Radio France

C’est un double privilège que nous allons vous faire partager ce soir.

Tout d’abord être reçu à « la Souvenance » et visiter le domaine de Simone Schwarz-Bart. En avril dernier, elle avait en ces murs déjà évoqué L’ancêtre en solitude (aux éditions Seuil) . Un récit puissant qui fût la toile de fond d’une première émission composant ce portrait de celle qui est une grande figure de la littérature caribéenne et francophone. Un roman qui a d’ailleurs remporté le grand prix cette année du Congrès des écrivains de la Caraïbe et qui vient d’être récompensé au festival des Étonnants Voyageurs de Saint-Malo.

Ensuite, rencontrer, dans cette propriété transformée en résidence d’artiste, son fils, le célèbre saxophoniste de jazz Jacques Schwarz-Bart . Il y faisait rhizomer son nouveau projet musical d’envergure baptiséCreol Spirit .

Un projet encore inédit qu’il va nous dévoiler ici, en exclusivité. Une nouvelle aventure musicale caribéenne puisant à la racine de la culture vaudou en communion avec le prolixe pianiste cubain Omar Sosa .

Jacques Schwarz-Bart avec Omar Sosa
Jacques Schwarz-Bart avec Omar Sosa © Radio France / Alexandre Héraud

Tous les membres du groupe étaient, lors de notre passage, en harmonie totale avec ce lieu façonné par Simone et son défunt époux André.

Repas de Pâques à la Souvenance avec les musicen du projet "Kreol Spirit"
Repas de Pâques à la Souvenance avec les musicen du projet "Kreol Spirit" © Radio France / Alexandre Héraud

Lors des premières répétitions de ce projet qui n’en est qu’aux prémices, les esprits semblaient accompagner tous les musiciens réunis en ces murs, venus de tout le monde caribéen pour continuer à façonner une musique nouvelle entre Caraïbes et Occident.

Jacques et Simone Schwarz-Bart au domaine de "la souvenance" ,pendant le tournage du film de Frank Cassenti (avec Erick Cosaque)
Jacques et Simone Schwarz-Bart au domaine de "la souvenance" ,pendant le tournage du film de Frank Cassenti (avec Erick Cosaque) © Radio France / Alexandre Héraud

Nous allons dans cette seconde émission aux côtés de la romancière, comprendre quelle fût sa place dans le parcours de son fils prodigue, elle qui l’avait initié depuis son enfance au chant vaudou et au rythme Gwoka. On comprend ainsi mieux pourquoi, quand vint l’heure de ses premiers albums, c’est tout naturellement à la musique ‘’Racine’’ qu’il mêla son jazz.

Rencontre également avec Frank Cassenti, réalisateur.

Pour ré-écouter la première émission consacrée à Simone Schwarz-Bart , rendez-vous ici

Les liens

Jacques Schwarz-Bart

Oléo films

Soutenir le prix littéraire des marins-pêcheurs Guadeloupéens

Site de Moonlight Benjamin

Site Omar Sosa

Centre culturel SONIS à Pointe à Pitre

Quarante ans de Solitude, un article dans Libération

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.