Premier volet : le pionnier du bio

Depuis 40 ans, André Bucher , l’ancien beatnik qui fut docker, berger et surtout agriculteur pionnier du bio et bûcheron, vit dans la vallée du Jabron, dans la ferme retapée du dernier hameau du petit village de Montfroc, à 1200 mètres d’altitude, face aux paysages splendides et déserts des Alpes de Haute-Provence.

C’est dans cet endroit, isolé, qu’il décrit ses contemporains et nous offre l’une des voix les plus singulières de la littérature actuelle. Il est celui qu’on baptise « l’écrivain des grands espaces ». Mais attention, Bucher ne déteste rien de plus que les mises en étiquettes…

Dans ce premier volet de notre rencontre, il nous ouvre les portes de sa ferme et évoque au volant de son increvable pick-up - allié imparable pour gravir les plus escarpés des 200 hectares de son exploitation - ce que fut cette aventure commencée en communauté en 1974. Il parle de sa propre version de la "sobriété heureuse", selon la formule de son ami Pierre Rabhi, et de la décision de son fils Lionel de reprendre la ferme et de continuer son œuvre.

A suivre, le 26 novembre prochain, la seconde partie de ce portrait autour du travail d’écrivain d'André Bucher.

André Bucher
André Bucher © Radio France / Alexandre Héraud

Crédit de la photo en page d'accueil : Benoît Pupier.

Les liens

Le Site d'André Bucher

Les éditions Le Mot et Le Reste

Le Site de la Foire bio de Montfroc

Le Site de l'association Terre de liens

Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.