Underdog est un mot anglais employé pour désigner un joueur qui est quasi-certain de perdre. Soit dans l'opinion des autres soit dans la sienne. Il est à l'opposé du favori. C’est pour cela que Pauline Foessel a choisi de nommer ainsi la galerie qu’elle vient d’ouvrir à Lisbonne en collaboration avec son compagnon dans la vie le célèbre plasticien Alexandre Farto aka Vhils . Un espace entièrement consacré à L’art urbain ! Mais les artistes qu’ils choisissent d’exposer sont loin d’être tous des outsiders sur un marché de l’art contemporain qui depuis peu se dispute le Street Art !

Pauline Foessel
Pauline Foessel © Radio France

Pauline Foessel nous fait découvrir certains d'entre eux à travers un parcours que sa galerie a planifié sur les murs de la capitale portugaise (Aka Corleone, PixelPancho, How & Nosm, ±MaisMenos±, Finok, Okuda, Nunca, Bicicleta Sem Freio and Clemens Behr…) et nous planifie la rencontre exclusive avec Vhils qui se fait rare dans les médias.

Nous decouvrons que Lisbonne ne peut plus seulement être baptisée « la ville blanche » car désormais ses murs qui nous parlent, revêtent toutes la palette des couleurs utilisées par les artistes les plus connus issus du graffiti et venus de toute la planète ainsi que les anonymes grapheurs qui nous rappellent par l’expression parfois brutale et sauvage de leur art que le Portugal est confronté sévèrement à la crise économique.

Ce parcours haut en couleur a été conçu comme une dérive situationniste dans les rue de la vile aux sept collines, l’une des plus belles et certainement la plus envoutante des capitales européennes mais où plus de 4.000 bâtiments sont laissés à l’abandon.

Une déambulation qui se terminera à Quinta Do Mocho , dans la ville de Sacavem (banlieue de Lisbonne), avec la rencontre du phénomène de la scène électro le plus en vue du moment DJ MARFOX . Là-bas les murs de la cité sous l’aéroport de Lisbonne à l’écart du flux touristique, ont depuis peu été recouverts de fresques murales réalisées par les plus grandes signatures dont VHILS. Un projet que nous détaille DJ MARFOX qui a décidé malgré sa notoriété de rester vivre « au ghetto ».

VHILS
VHILS © Radio France

Alexandre Farto AKA (as know as) VHIL est la nouvelle sensation de la scène street art internationale. A 28 ans, Vhils est l’un des artistes les plus intrigants et brillants de sa génération. Les plus complets aussi. L’inventeur du concept de « l’esthétique du vandalisme », travaille sur ses projets à destination du monde entier ; Né en 1987 à Seixal, sur l’autre rive du Tage il a fait dès l’âge de 13 ans ses premiers graffitis ; il a révolutionné la technique du pochoir de par l’utilisation d’outils étonnants. A travers la destruction des murs, il explore les couches de l’espace urbain et de son histoire, De vieux papiers des affiches anciennes, des surfaces murales et des panneaux de bois sont attaquées au burin, au marteau piqueur, à l’acide ou aux explosifs, creusant d’immenses figures dans un jeu de clair obscur.

Sa galeriste parisienne est Madga Danysz ; Vera Cortes est sa galeriste à Lisbonne.

En partenariat avec l’Office de tourisme de Lisbonne : Turismo de Lisboa

Cette vidéo permet de voir Vhils au travail à Lisbonne, Rio ou Shangaï et aussi d’apercevoir LES PLUS BELLES FRESQUES de LISBONNE.

PROGRAMMATION MUSICALE

Extraits de

U2 « raised by wolves »

Orelha Negra M.I.R.I.A.M

Buraka Som Sistema « stoopid »

Les liens

Public Art Tour organisé par Underdogs

site de la galerie Underdogs

Article très complet sur le street art à Lisbonne dans le Huffington post

Office du tourisme de Lisbonne

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.