La Grave dans les Hautes-Alpes : la tradition du pain bouilli.
La Grave dans les Hautes-Alpes : la tradition du pain bouilli. © Radio France / Anna Ghangiryan

Un reportage de Caroline Gillet.

Aline Mercan, médecin, travaille depuis 5 ans dans le village alpin de La Grave. Elle reçoit dans son cabinet aussi bien des patients de la "face sud" (traditionnellement agriculteurs ou éleveurs, et habitant ces régions depuis des générations) que de la "face nord" (les touristes et les néo-ruraux, qui sont à La Grave pour la glisse). Elle tente de faire le pont entre ces deux populations qui se côtoient de près, mais se méconnaissent.

Quand elle n’est pas au cabinet, Aline Mercan étudie les usages ancestraux qui subsistent encore aujourd’hui dans cette région reculée : il y a les plantes, les plats locaux, les médecines naturelles. Il y a aussi cette tradition du Pô Buli qui date du 14e siècle : chaque année à Villar d'Arène le troisième week-end de novembre, nuit et jour, on cuit le pain noir pour toute l'année dans le grand four du village.

Photos : Anna Ghangiryan et Hélène Motteau.

Les liens

Site du centre de l'oralité alpine : portrait d'Aline Mercan, médecin à La Grave. Portrait sonore et photographique d'Aline Mercan, médecin anthropologue à La Grave. Ce portrait est l'un des 30 portraits de l'"objet radiophonique vivant" "Caractères d'altitude, portraits sonores et photographiques", réalisée à l'occasion des 40 ans du Parc national des Ecrins, à voir sur le site "Pierres qui roulent", le site oral du Centre de l'oralité alpine (Conseil général des Hautes-Alpes et du Parc national des Ecrins).Une oeuvre mis en espace jusqu'à fin mai 2014 au Musée du Dauphinois à Grenoble.  

Portrait de Pierre Vannard, sur le site de "Pierres qui roulent".

L'association des commerçants de Villar d'Arène.

Le site de l'Office du tourisme de La Grave - Villar d'Arène.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.