Le monument aux néo-zélandais.
Le monument aux néo-zélandais. © Radio France / Alexandre Héraud

Au Quesnoy, dans le cadre des célébrations du centenaire du début de la première guerre mondiale .

Quelques jours avant l’armistice , le 4 novembre 1918, la petite ville fortifiée du Quesnoy dans le département du Nord, était libérée de quatre année d’occupation allemande par les troupes néo-zélandaises . Aujourd’hui cet acte glorieux, où se sont illustrés avec originalité les soldats « venus du bout du monde » en prenant d’assaut les remparts de la ville à l’aide d’une échelle, est encore célébré chaque année au Quesnoy. La ville a tissé dés le lendemain du conflit des liens d’amitiés très fort avec la Nouvelle-Zélande et cela malgré les milliers de kilomètres qui séparent les deux pays.

Alors que les commémorations pour le Centenaire de la Première guerre mondiale se préparent, les trente élèves de la troisième de la classe européenne de la cité scolaire Eugene-Thomas sont déjà en plein travail de mémoire. Grâce au projet labellisé par la mission du Centenaire obtenu par leur collège, les élèves galvanisés par leur équipe pédagogique revivent a travers l’utilisation de l’outil numérique,l’histoire d’un soldat devenu leur avatar ! C’est dans cette communauté sur la toile que nous allons plonger avec la complicité des élèves et de leurs professeurs (Franck Bruyère, Laurence Tep, Carole Masson, Delphine Polvent, Nathalie Mignot) ainsi que de ceux qui portent haut la fraternité entre la cité médiévale nordiste et la Nouvelle-Zélande.

►►► ALLER + LOIN | Découvrez d'autres endroits extraordinaires et poétiques en vidéo avec Alexandre Héraud

Les liens

Le site de la ville du Quesnoy .

Le site de la Mission du Centenaire de 14-18.

Site de l'association Le Quesnoy-Nouvelle-Zélande.

Le site de l'Ambassade de Nouvelle-Zélande

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.