Deuxième volet : l'écrivain des grands espaces

Le 5 novembre dernier, vous avez entendu l'ancien beatnik, le berger, le bûcheron et surtout l'agriculteur pionnier du bio. Depuis 2007 et sa retraite officielle, s’il continue d’épauler son fils sur l’exploitation, André Bucher se consacre presque exclusivement à l’écriture.

Du haut de ses 1200 mètres d'altitude, dans sa ferme retapée, il décrit ses contemporains et nous offre l’une des voix les plus singulières de la littérature actuelle. André Bucher, qui publia l’an passé La Vallée seule , son sixième roman, est le chef de file dans l’hexagone de ce genre littéraire né aux Etats Unis, le nature writing , mêlant observation de la nature et considérations autobiographiques. Nous vous proposons donc ce soir de découvrir l'écrivain, le romancier et le poète – bien éloigné des circuits du petit monde de l'édition germanopratin. Le soir au coin du feu, au petit matin sur la table du petit-déjeuner, chez ses amis de la vallée, nous partageons ses réflexions sur le métier d'écrivain et sa définition de l'écriture. A nos côtés, plane l'ombre du vieux cerf hantant son dernier roman.

André Bucher
André Bucher © Radio France / Alexandre Héraud

►►► Le site d'André Bucher

►►►Le site des éditions des Mots et le Reste

Les liens

Le Site d'André Bucher

Les éditions Le Mot et Le Reste

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.