Marion Mazauric
Marion Mazauric © France Inter / Alexandre Héraud

Aujourd’hui, premier volet d’un portait pointilliste de Marion Mazauric rencontrée dans sa maison d’Edition àVauvert (Gard), au cœur de l’été. La fondatrice d’« Au Diable Vauvert » iconoclaste et très indépendante nous parle de son métier d’éditrice ayant depuis bientôt 15 ans réussi son pari : « vivre et travailler » dans son « pays », cette petite Camargue au milieu des chevaux et des taureaux ...

Loin de l’univers germanopratin associé au livre et à l’édition où elle avait su se faire un nom en tant que directrice de la collection «nouvelle génération » chez J’ai Lu. Marion Mazauric est partie, « Au diable vauvert »… dans le Gard sur ses terres natales ! Un rêve qu’elle nous explique avec passion et sans fard et nous dévoilant son attachement à cette terre âpre et violente parfois sur laquelle le parti de Marine Le Pen a su si bien prospérer.

Cette éditrice au goût du risque, dénicheuse de talent est actuellement récompensée par le dernier succès d’un premier roman de l’un des « poulains de l’écurie du Diable », Jean-Paul Didierlaurent et son « liseur du 6H27 » (acheté par 20 pays et atteignant 50 000 exemplaire à la fin de l’été).

Les liens

Au diable Vauvert : page facebook

Le site de Thomas Fougairolles, centre équestre à Franquevaux

Le site des avocats du diable Vauvert

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.