Notre activiste du jour, Jean-François Julliard, a d’abord milité plus de 15 ans à Reporters sans frontières. Il a grimpé sur de nombreux monuments, perturbé les Jeux Olympiques de Pékin et succédé au secrétaire général Robert Ménard, dont il regrette la dérive. Depuis 2011, il dirige Greenpeace France. La branche française d’une des ONG écologistes les plus puissantes au monde. Il a dû gérer la situation lorsque 30 militants de cette organisation ont été arrêtés par les Russes pour avoir voulu aborder une plate-forme de Gazprom plantée au cœur de l’Arctique. Il nous racontera aussi le combat de Greenpeace contre les multinationales de l’agro-alimentaire à propos de l’huile de palme… Un lobbying méticuleux et professionnel. À l’image du directeur et du siège parisien de Greenpeace où il nous reçoit. Dans une salle de réunion lumineuse, peinte en vert, à l’image du monde pour lequel il se bat…

Photo en page d'accueil : © Greenpeace/dpa/Corbis

Les liens

Le site de Greenpeace France

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.