Notre pionnière du jour, Segenet Kelemu , est la première femme de sa région à avoir intégré l’Université d’Ethiopie. Pour y devenir une brillante chercheuse en biologie et phytopathologie. Une vocation née parmi les agriculteurs de son village, où elle a observé la nature avant de trouver, en laboratoire, de quoi améliorer la résistance des plantes fourragères. Celles qui servent à nourrir les animaux d’élevage. Ses travaux lui ont permis d’étudier et d’être récompensée aux États-Unis, en Colombie et même en Chine. Mais lorsqu’elle a été invitée à travailler en Chine, Segenet Kelemu réalise que son parcours n’a de sens que s’il est utile en Afrique. Après avoir beaucoup voyagé, la voilà donc de retour sur cette terre nourricière, à Nairobi, au Kenya, où elle travaille désormais comme Directrice Générale du Centre International de Physiologie et d’Écologie des Insectes (ICIPE). Rencontre avec une femme souriante et déterminée.

Sa devise ?

Fixez-vous des objectifs et n’y renoncez jamais. La science n’est pas réservée à quelques privilégiés, ni à des génies, ni à des fous ! Si j’ai réussi, vous réussirez !

Segenet Kelemu
Segenet Kelemu © radio-france

Les liens

Segenet Kelemu

Les invités
Les références
L'équipe
(ré)écouter Ils changent le monde Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.