Notre européen du jour, Georges Berthoin , est né en 1925. Petit, il sautait sur les genoux de Léon Blum et révisait ses versions latines avec les plus hauts personnages de la Troisième République. Issu d’une famille du Dauphiné qui a donné naissance à de grands commis de l’État, il a connu les coulisses de la résistance, de l’après-guerre et les débuts de l’Union Européenne comme directeur de cabinet de Jean Monnet. Il a eu bien d’autres fonctions clefs, mais discrètes, comme Haut-Représentant de la Commission de la Communauté Économique Européenne auprès du Royaume-Uni ou président de la Trilatérale. Un destin européen . C’est d’ailleurs le titre d’un livre d’entretiens passionnants qu’il vient de publier avec Gérard D. Khoury et Danièle Sallenave. Encore aujourd’hui, à presque 90 ans, des hommes d’État viennent le consulter dans son appartement élégant et chargé d’histoire du 17e arrondissement. Nous avons pris leur fauteuil pour un instant.

Les liens

Les éditions Albin Michel

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.