Notre utopiste s’appelle Natalia Baléato. Elle a fondé la Crèche Baby Loup. Une crèche exemplaire qui est devenue tout un symbole. Elle permet aux familles du quartier populaire de Chateloup les Vignes de confier leurs enfants sept jours sur sept et 24h sur 24H et de filer au travail, quel que soit l’horaire. Mais une Crèche qui s’apprête à fermer. A cause de la plainte et d’une campagne menée par une salariée qui porte le voile et demande de forts dédommagements pour son licenciement. Objet du litige : faire passer ses convictions religieuses avant le respect du règlement intérieur qui prévoit la neutralité confessionnelle. La bataille dure depuis plus de cinq ans. Après avoir gagné en première instance et en appel, la Crèche a vu la cour de cassation casser le jugement en appel. Au motif que le règlement n’interdisait pas clairement le port du voile et que cette crèche, privée, ne pouvait pas imposer la laïcité comme un service public.… Une affaire très politique donc, qui renvoie les politiques à leurs responsabilités, mais qui n’est toujours pas tranchée. Sauf pour Natalia Baléato et son équipe qui doivent tenir bon…

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.