Ne vous fiez pas à son air sage et doux. Notre justicière du jour, Céline Bardet , enquête sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité. Après des études de droits à Rouen puis à Paris, un poste aux Nations-Unies où elle a planché sur la coopération anti-criminalité après le 11-septembre, elle a décidé de devenir enquêtrice… pour le Tribunal Pénal International de la Haye. Un lieu unique au monde, où elle a assisté aux grands procès pour crimes de guerre de l’ex-Yougoslavie. Des récits bouleversants qui lui ont donné envie de quitter le confort relatif des prétoires pour être utile au cœur du drame, sur le terrain. En Bosnie Herzégovine puis en Lybie… Et encore, ce n’est qu’un bref aperçu d’un parcours d’une combattante de la justice que Céline raconte dans son livre Zones sensibles : une femme contre les criminels de guerre . Pour en parler à ce micro, elle nous a reçu dans son petit appartement ensoleillé d’un quartier populaire de Paris, où elle pose ses valises entre deux théâtres de guerre. Coincée entre l’idéal de justice qu’elle rêve de servir et la brutalité désincarnée des vies qu’il faut bien juger…

Les liens

Céline Bardet

Les éditions du Toucan

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.