Abdul Salam Zayyef
Abdul Salam Zayyef ©

Ils changent le monde mais pas toujours comme on le souhaiterait… C’est le cas de notre combattant du jour. Un invité très particulier. Puisqu’il s’agit du Mollah Abdul Salam Zaeef . L’un des fondateurs des Talibans. Il était leur porte-parole et leur ambassadeur au Pakistan lorsqu’il a été arrêté par les Américains en 2001. Après quatre ans passés à Guantánamo, il est libéré, retiré de la liste des terroristes les plus recherchés et publie un livre sur ces années passées dans une prison d’exception. Considéré comme le plus modéré des Talibans, celui avec qui on peut négocier, l’ancien bras droit du Mollah Omar vit désormais entre en l’Afghanistan et les émirats… Mais c’est en Inde que nous l’avons rencontré. En marge d’une conférence assez exceptionnelle. Une conversation publique avec un ancien membre de la CIA organisée par un magazine indien dans un très grand hôtel de Goa. Sans doute la plus balnéaire et romantique des destinations. C’est donc là, dans une chambre d’hôtel à deux pas d’une plage de rêve mais en présence d’un témoin je vous rassure… que nous avons pu obtenir cet entretien surréaliste. Le Mollah Abdul Salam Zaeef ne serre pas la main des femmes, mais il a bien voulu se laisser interviewer. Et même débattre de sujets qui concernent après tout l’ensemble de l’humanité…

Photo en page d'accueil : Abdul Salam Zaeef, 2006, Kaboul, Afghanistan © Ahmad Masood / Reuters

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.