Nous avons rencontré Fatsa Ouguergouz en marge du colloque sur les disparitions forcées.Ce juriste international, de nationalité algérienne est depuis janvier 2006, Juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples située à Arusha en Tanzanie. Il a été réélu en juillet 2010 pour un mandat de 6 ans.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.