Fouilles archéologiques près des pyramides
Fouilles archéologiques près des pyramides © Ron Watts/CORBIS

Notre Égyptologue du jour, Alain Zivie, se situe quelque part entre Indiana Jones et Monuments Men. Chercheur émérite au CNRS, ancien vice-président de la Société française d’égyptologie et directeur de la Mission Archéologique Française à Saqqara. Un magnifique site au Sud du Caire.

Avec ses équipes, il a fouillé les tombes des plus hauts dignitaires des grands pharaons : Aménophis ou Amenhotep III, Aménophis, Akhenaton, Maïa la mère nourricière de Toutankhamon… Mais pour lui la fouille archéologique est destinée à enrichir le patrimoine de l’humanité et non à le piller. Ce qui arrive en temps de conflits. Du Musée de Badgad au Musée du Caire en passant par les Mausolées de Tombouctou et les trésors de Syrie, des pans entiers de notre mémoire culturelle sont actuellement en danger. Le 12 juin dernier, l’UNESCO organisait un colloque d’archéologues pour tirer la sonnette d’alarme et organiser la Résistance. Alain Zivie en était. Il est venu nous alerter. Avant qu’il ne soit trop tard et que notre humanité se réveille sans beautés communes à contempler.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.