Notre briseuse de chaînes du jour s’appelle Sylvie O’Dy et elle se bat contre l’esclavage. Pas en Mauritanie, pas au Moyen-âge, mais en France et en 2013.

Ancienne rédactrice en chef de l’Express, elle a consacré un livre à ce mal ancestral et moderne qui devrait humilier les bourreaux et les sociétés qui les laissent faire, autant que leurs victimes. Ces esclaves s’appellent Legbda, Togolaise de 30 ans, importée par une famille d’origine africaine, vivant en France, qui lui confisque ses papiers à l’aéroport et ne la laisse sortir que de façon minutée, pour faire les courses. Ou encore Amina, jeune Sri lankaise recrutée par une famille de diplomates libanais, retrouvée couverte de bleus parce que madame la bat, à l’abri d’un appartement parisien cossu et d'un passeport diplomatique… Sylvie O’Dy connaît ces histoires sur lesquelles elle a écrit un livre, préfacé par Robert Badinter : Esclave en France paru aux éditions Albin Michel. Et elle ne s’est pas contentée de mots puisqu'elle est aujourd’hui vice-présidente du Comité Contre l'Esclavage Moderne, une petite association, qui nous reçoit pour nous parler de ces briseurs d’humanité mais aussi de cette solidarité qui peut briser les chaînes…

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.